Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 18:45

La ville d'Abydos ; en Égyptien se nomme Abedjou .

 Ville sainte en moyen Egypte pour ceux qui pratiquaient la religion Osirienne.
Abydos était la nécropole par excellence pour être le plus prés possible de Pekerla tombe d’Ousir.
Le complexe du Temple de Sethy  en forme de drapeau (hyeroglyphe signifiant netjer) construit en calcaire , possède trois enceintes, des magasins comme au Ramesseum à Thèbes Ouest; un palais et enfin à l'ouest, vers le couchant l'Osireion. Selon Paul Barguet("Note sur le complexe architectural de Séti Ier à Abydos", Kemi 16 pp.21-27), on aurait un parallèle avec les complexes pyramidaux de l'Ancien Empire. L'Osireion serait le tombeau (cénotaphe) du Roi divinisé, et le temple lui même serait le temple funéraire, avec une correspondance entre les 5 niches du Temple haut adossé à la pyramide à l'Ancien Empire et les 7 chapelles.
La différence entre 5 niches et 7 chapelles s'expliquerait ainsi: Sethy + Ptah + Rê Horakhty + Amon + (Osiris + Isis + Horus). Paker était le nom de la tombe d’Ousir à Abydos.

Le Temple votif que Sethy éleva est à l’image d’Osiris, il se veut un hymne de pierres qui exalte la passion du Ntr, la lumière de son séjour terrestre, les ténèbres de sa mort, l’éblouissement de sa résurrection, l’extase de sa justification, chacune des salles est une partie de son corps et chaque chapelle, une parcelle de son âme. Dès la porte  franchie le pèlerin savait qu’il était admis en ce"haut lieu", non pas pour célébrer Ousir, mais pour s’associer à son destin, pour vibrer à ses épreuves, subir ses angoisses et  se conforter à sa sérénité retrouvée. Nul Temple, plus que celui-ci, ne demande à être abordé en tant que véhicule initiatique.

L’ensemble du monument était enfermé selon la tradition  par une enceinte de briques crues, épaisse et haute et le premier pylône démarquait l’axe du périple sacré. A noter le palais qui aurait une ouverture située au Sud du site, ce qui est inhabituel. On accède au premier pylône, partiellement détruit, par un long escalier venant du quai

Quand les égyptiens allaient en pèlerinage  à Abydos, ils disaient la navigation vers Abydos, n’employant pas le terme de pèlerinage, ceux qui habitaient au Nord descendaient vers Abydos et ceux du Sud montaient en utilisant uniquement des termes de navigation. La barque est le symbole du pèlerinage en Abydos, vers Abdjou dont la racine veut dire "poisson" autrement dit, c’est comme le poisson qui remonte à sa source.

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages