Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 08:47

A mon sens le plus singulier des pharaons d’Egypte se nommait Akhnaton, il fut l’Initiateur de l’Atonisme, sa vision advengardiste fut incomprise de ses contemporains et des nôtres. Fascinant Akhnaton fut affublé de toutes les difformités et de tous les noms. Il ne nous reste de lui qu’une légende fragmentée sur des milliers de Talâtes à reconstituer comme le corps d’Osiris. Né à Malgata, fils de Tiyi et d’Amenhotep III cet homme que l’on peut qualifier de mystique eut comme précepteur, le fameux Amenhotep fils de Hapou qui lui dispensa le savoir des "écoles de mystères" de l’Egypte et sa passion pour l’Art d’Hermès. Ce roi Solaire serait né vers -1363 et  serait mort la 17ème année de son règne .

Amenhotep (Amon est satisfait) Neb Maat fut son nom de règne avant qu’il le transforme en Akhnaton(le brillant serviteur d’Aton) en l’an 5 de son règne, amorçant un changement radical.  Avant lui aucun pharaon n’avait osé toucher à sa titulature.

Akhnaton n’a pas inventé Aton qui fait parti du culte héliopolitain et que son père avait favorisé pour enrayer la monté  et le désir de pouvoir du culte Amonien.
Il fit ajouter à son protocole le titre d’Our Maour(le Grand des voyants) traditionnellement porté par le grand prêtre d’Héliopolis.

Son premier acte en l’an 1 de son règne et année de son mariage avec Néfertiti fut la construction de Gem Aton (Aton est retrouvé) à l’intérieur de Karnak. Son couronnement eu lieu à Héliopolis dans le sanctuaire d’Hermontis Iounou Shema consacré à Montou et à son Hypostase le taureau Boukhis.  Le rituel, chose peu commune fut mené par Aamen premier prophète de ce Temple .

En l’an 3, le roi est installé "maître de la fraternité blanche".

An 5 du règne il abandonne avec la reine Waset(Thèbes) trop soumise au clergé Amonien et choisit un lieu vierge sur la rive Est face à Hermopolis Magna pour construire une nouvelle cité Akhet Aton : "l’horizon d’Aton "nommée aujourd’hui Tell el Amarna. Akhnaton poursuit sa réforme sans heurt, la théologie Amonienne se précise s’enrichit d’un corpus, jusqu’en l’an 12 où le roi ouvre au peuple le petit Temple d’"Aton", désormais Aton brille pour tout le monde, le peuple est admis aux rites mystagogiques et c’est en fait à partir de cet instant qu’il se fait fustiger.

Néfertiti disparaitra vers l’an 14, nous entrons dans la période la plus énigmatique du règne, la documentation est rare et disparate ce qui a permis beaucoup de fantasmes, d’autant  plus que l’art armanien représente un Akhnaton androgyne, au visage émacié, taillé à la serpe. On le traite d’Hérétique, mais qu’est ce qu’un hérétique sinon un esprit libre qui soutient une opinion qui ne va pas dans le sens de la masse!. Le roi se qualifie de" père et de mère de toute chose ", embrassant toute les impulsions de la création. Il est à la fois soleil diurne et nocturne, la manifestation complète d’un cycle. il est le rebis alchimique, celui qui brille éternellemnt en Aton, l'esprit glorieux du Akh.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages