Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 02:23

 En alchimie, Isis figure la Mère de tout, le Principe féminin, la Sophia.

La Mater alchemia qui  enseigne la sagesse, la noirceur, la rosée.

 

"Isis est la partie volatile, humide, froide, patiente, femelle de l’Art Hermétique ou Sacerdotal"

Don Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique

 

Ø     Isis Mère Divinité du Ren.

Dans cette image de la déesse trône magnétisant un Shen.

Ce signe à la dynamique évidente prototype du cartouche contient tous les noms de la création soumis à l’influence magique d’Isis et sous sa protection. Lors des rites initiatiques, c’est elle qui donne son Ren Secret au  myste ; Ainsi renommé, il devient son enfant et son destin le conduit alors vers la terre Syriadique, le jardin de l’age d’or, dans le ventre lumineux des étoiles.

Isis Myrionyme

Ce terme apparaît tardivement dans la littérature Isiaque avec des auteurs comme Olympiodore ou Plutarque.

 "Moi Ptolémaios, épistratège de la Thébaïde, je suis venu et j’ai adoré la très grande déesse Isis"

An 11 de César

 

"Moi Théomnestos, stratège de Philae, je suis venu et j’ai adoré Isis aux dix mille noms ainsi que tous les Dieux qui sont dans l’Abaton"

An 5 de l’Empereur César Domitien Auguste

 

Le révérend père Kircher Athanase illustra le texte de Plutarque. Il nous montre une Isis couronnée de blé, portant un sistre et la situle et une robe nocturne frappée d’étoiles et de croissants lunaire.

Géante magnétique, elle marche à la surface de la terre auréolée par la multitude magique de ses noms.

EGO SUM ISIS….

 Dans le Temple d’Isis à Dendera on peut lire:

 

"Elle est Nekhbet à Hiérapolis, Tjenet à Hermontis, Iounit à Dendera, Isis à Abydos, Heket à Antinoë, Neith à Saïs…………

Maîtresse dans chaque Nome, c’est elle qui est dans toutes les cités, dans tous Nomes avec son fils Horus"

 

Un texte sans équivoque, toute l’Egypte est le royaume d’Isis

Ses multiples noms sont semés à travers le double royaume comme les membres dispersés d’Osiris. Ils encensent cette terre sainte de leur vibration subtile, la protègent, en font le lieu d’une éternelle Théophanie.

 

 

  Extraits selon les contenus des séminaires de Mr Lachaud

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages