Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 08:12

mandala.jpgEn tibétain, mandala se dit "kyil-khor", ce qui exprime l’idée du centre et de la périphérie. Cette dernière est perceptible par les sens et se définit dans le temps et l'espace, le milieu ; le centre reste un mystère intemporel, sans espace, échappant à toute représentation.
Dans le
Bouddhisme Tibétain
, ce milieu mystérieux représente le commencement et la fin de tout ce qui est. Avec son langage imagé, le mandala est donc une carte géographique pour la compréhension de l'univers, et en même temps du paysage intérieur de l'âme humaine. Diagramme Cosmique peint sur une toile ou composé de sable coloré, le mandala constitue parfois aussi un motif architectural. Cercle sacré, il reflète la structure concentrique de l'univers et contient la représentation des 722 divinités bouddhiques. Constitué de divers "Palais", celui situé au centre de cette "Roue du Temps" symbolise les énergies primitives de l’univers : La terre, l’eau, le feu et le vent, le premier étage est lié au système de guérison physique et spirituel, le second à l’état de perfection du corps et de l’esprit. Quand au dernier, il symbolise la félicité suprême, but du parcours initiatique manifesté par un bouddha sur une fleur de lotus : Kalachakra..
Les couleurs renvoient aux points cardinaux :
Le noir : l’Est ; le rouge : le Sud ; le blanc : le Nord et le Jaune l’Ouest. Un cinquième, le vert rythme cette figure qui même réalisée sur une surface plane, reste une figure en trois dimensions.
L’enseignement du : Kalachakra a toujours lieu à la pleine lune. Empreints de compassion, vertu première du bouddhisme Tibétain, guidés par un maître, les novices pénètrent peu à peu, mentalement dans ce palais, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Si la tradition Tibétaine accorde une place à part à cette Roue du Temps, c’est qu’elle prend en compte et met l’accent sur les correspondances reliant l’être humain au monde extérieur.
Le mandala terminé, un rituel est accompli. Pour que la grande félicité et la lumière se répandent dans le monde, on balaie le sable de l’extérieur vers l’intérieur du cercle ; on le verse ensuite dans une urne que l’on va vider dans un cours d’eau, afin que paix et harmonie voyagent et se répandent dans le monde.

Le mandala est une des manifestation du Bouddhisme Tantrique qui proclame l’existence de relations indestructibles entre le passé, le présent et le futur.

Il conduit le fidèle sur le chemin de l'éveil , il sert de support au méditant, il est une représentation pure de notre nature profonde qui demande que l’on s’abandonne à lui et qu’on le fasse entrer en soi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages