Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 07:54

Le Khaïbit :  mot rencontré pour la première fois dans la tombe de Sethi Ier dans la vallée des rois, le premier qui l’a repéré c’est Enel.

 C’est une ombre debout en train de marcher, ou couchée ; le mot est composé par ce qui accompagne la silhouette. Il est souvent accompagné par un signe qui se lit Kh et semble être un plan de lotus, c’est un H guttural et les abeilles qui accompagnent systématiquement le mot se disent Bit.

Bit, c’est le travail, les ancêtres divins et le placenta. Textuellement ; c’est la mouche à miel
PHOTO: Tombe de Irinefer à Deir el Medineh : chez les nobles on ne voit jamais les Khaibit, dans les tombes royales ils sont très cachés. On voit ici le Khaibit sortant de sa tombe, cette image peut illustrer la suite du rituel. Devant lui un globe noir qui est le Khaibit de l’univers, il va maintenant y avoir correspondance entre l’ombre du défunt et l’ombre du soleil. Un oiseau Ba marche et  un autre vole, rapport étroit entre le Ba et le Khaibit.

Les occidentaux traduisent Khaibit par : Corps éthérique, corps astral, corps subtil, partie animique de l’être, ange gardien, aura, double dans le sens de dédoublement. Dans le spiritisme on nomme cela "des coques"(Allan Kardec).

Dans le "livre des Morts" on dit :

 

" le Khabit est la première forme ou manifestation de l’être après la mort"
Voilà pourquoi certains l’on assimilé à la notion de fantôme.

Les images du Khaibit font leur apparition au Nouvel Empire, il est évoqué dans les "Textes de Pyramides", mais on ne le  montre pas, ce qui est vraiment sacré, est secret, on ne montre pas, on code. L’hermétisme dit :

 

" vous comprendrez si vos dieux vous on donné l’intelligence"

Les égyptiens bien sur ne le définissent pas, mais en parlent dans le seul contexte des constituants, comme leurs symboles, ils le mettent en action.

 Il est à noter que les images nombreuses du Khaibit n’apparaissent vraiment qu’au Nouvel Empire. Elles sont particulièrement nombreuses dans les tombes des artisans de Deir El Medineh et pratiquement inexistantes dans les autres tombes des nécropoles de la même époque comme celles des nobles. N’oublions pas que la plupart des habitants de ce village étaient des initiés…

Pour œuvrer dans le contexte magique des tombes royales, il était indispensable qu’ils aient suivi un sérieux enseignement sur les neuf constituants.

Ainsi nous voyons le Khaibit d’Irinefer sortir de sa tombe.

Khaibit fait parti de la structure complexe du vécu, il est :

La partie passionnelle et instinctive de l’être, son magnétisme( ce qui émane d’une personne), l’intelligence instinctive qui préside à la vie des cellules. Rapport avec les Abeilles dans la pensée égyptienne !

On nomme aussi cela "l’intelligence organique" qui administre l’inconscient biologique. Une intelligence qui agit silencieusement en nous, dans l’ombre…

Il gouverne les activités émotionnelles et sexuelles c’est pour cela que l’ombre est souvent asexuée. Sa présence est occulte, mais toujours bénéfique.

 Curieusement, Il est en fait la partie lumineuse de l’être, sa capacité de rayonnement,  d’où l’idée d’Aura,  nous reconsidérerons cela avec Akh..

Mais cette lumière demeure cachée. C’est notre "source noire" d’une lumière intérieure.

Il est un vecteur de communication entre le lointain et le proche, le visible et l’invisible . On peut aussi dire entre le visible et l’invisible. Cette partie de notre être qui nous permettrait de jeter des ponts vers l’ailleurs, vers nos zones non évidentes.

Khaibit tient les clefs de l’hérédité.(mémoire héréditaire)

"Père, père" s’écrit l’officiant du rituel de l’ombre !

Il attire, emmagasine et distribue l’énergie vitale : un véritable catalyseur du Sa.  L’acte créateur du démiurge est une libération de son Sa, de son fluide selon les égyptiens, et ce fluide va devenir la matière première et le carburant de tout ce qui existe dans l’univers.

Aussi mobile, rapide, léger et silencieux que lui. Pour le défunt,  c’est la lumière de la lune ou du "soleil noir de la Douat". Le disque Noir que l’on voit ici est en fait une concentration du Sa.

La nuit le Khaibit inspire les rêves à méandres qui interviennent au début du sommeil ou les rêves de type thérapeutique, du type incubation sacrée. Le malade était mis dans une crypte enveloppé dans la peau d’un animal qu’il a offert au Ntr du Temple, et dans son sommeil, il va avoir une réponse à ses problèmes de maladie et de guérison

 Dans le papyrus magique du Louvres, il y a cette phrase :

 

"car dans le sommeil, l’apparition de l’ombre te guide vers ce qui t’es montré à travers un rideau transparent."

 Le jour, il provoque les hasards, les rencontres, les circonstances favorables.

Les égyptiens évoquent le Khaibit pour le choix des bonnes nourritures : régimes alimentaire ou psychique des offrandes.

Le khaibit permet de lutter contre les antagonismes en nous et autour de nous, ce que Schwaller de Lubicz évoque quand il parle des antagonismes essentiels, qui sont inévitables , ils sont aussi nos forces réactives.
La vie, n’est qu’une succession d’antagonismes…

 

 

Extraits selon les contenus des séminaires de Mr Lachaud

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages