Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 15:08

"Le Livre des Morts "ou plutôt "Le Livre de Sortie à la lumière " qui est en fait son vrai nom, est apparu environ 1500 ans avant JC . On le retrouve jusqu’au V ème siècle, c’est le dernier grand corpus funéraire de l’Égypte ancienne.
Un véritable viatique de l’au-delà.

  • "Le livre des morts", n’est pas un texte figé, il y a plusieurs livres des morts. Le futur défunt préparait son livre, allait voir un scribe et passait sa commande en fonction de ce qu’il était et de sa recherche et son travail personnel
    Certains textes ont parfois plusieurs rédacteurs, on a souvent retrouvé plusieurs livres, coincés entre les jambes des momies, la plupart sont écrits en écriture cursive et enrichis de vignettes, qui sont aussi importantes que le texte .
    Pendants 70 jours, les rituels funéraires ont été pratiqués, hors de question de rester emprisonné dans le sarcophage, la liberté revient, c’est celle du voyageur nomade, pour lequel la mort n’est qu’un passage.
    Chapitres et vignettes, décrivent le voyage, les périls que doit affronter le défunt. Les lieux de passage étant extrêmement dangereux, il faut : des cartes de navigation....
    D'autant plus que les Égyptiens avaient constamment besoin de se repérer dans le temps et l'espace. Le défunt lui-même sous l’appellation d’Osiris s’adresse aux dieux, ramant vaillamment, sur sa petite barque, on le voit passer les portes, rencontrer les gardiens; son éternité devient sa rame. Chaque porte doit être reconnue, chaque gardien doit être identifié, nommé, et les mots de passe doivent être épelés. C’est en fait un véritable parcours initiatique qui ne livre ses secrets qu’à travers la symbolique et l’alchimie, qui sont à la base de tout décryptage des textes sacrés de cette pensée infiniment subtile.
    Le voyageur enfant d’hier sur la route de demain, est livré à lui-même. Personne ne ramera pour lui ; initié de son vivant, il va devoir s’initier dans l’au delà, et pour cela ouvrir son cœur, éliminer la moindre trace de souillure, et rencontrer l’essence correspondant au monde traversé. Au fur et à mesure de ce voyage symbolique, les vignettes s’animent d’une vie spirituelle vers une pensée qui n’est pas fondée sur des croyances mais sur une connaissance, dont le seul intérêt est l’éveil.

Chaque chapitre est un enseignement pour les " Vivants ", chaque passage tisse le destin du rameur à travers les eaux noires de la DOUAT dans une navigation savante et aventureuse.

 

 Photos: Papyrus du Louvre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages