Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:17

Medi-habou.Un soleil puissant embrase ce pays mythique, fait de sable aride et de rocs nus, Kemet la noire des anciens a le bonheur d’être traversée par un long serpent d’eau féconde qui y engendre la vie. Ici la vie se déroule au bord du "fleuve dieu" car cette terre est celle des Neter, le passé est omniprésent et sa vibration légendaire fait trembler le noble voyageur. Scarabée d’or dans notre monde noir l’Egypte n’est qu’un grand Temple aux portes invisibles sur lesquelles veille un sphinx.
Cet oasis fertile où les vérités se contredisent, où les ombres ont leur ombre, dont les images vivent, et fuient toute vérité absolue, cette terre qui nous prend, nous pousse, nous enracine et nous volatilise. Elle est porteuse du chant de l’univers sur lequel se décline la gamme vibrante du monde des ancêtres.
Cette terre est sacrée, elle porte en elle des "maisons d’éternité", pierres-livre talismans émetteurs de formules magiques, porteuse d’un germe métaphysique ignorant le temps, doté de qualités dynamiques, tels les oiseaux qui ornent à profusion les parois des Temples et des tombes. En elle se côtoient les hommes et les dieux, l’eau et le feu depuis plus de 4000 ans. Incarnant la puissance féconde de la régénérationMère de toutes les civilisations méditerranéennes, elle l'est également de l'agriculture, de l'architecture et des autres arts majeurs. Ses Temples ont vu venir s'abreuver romains, grecs, puis les chrétiens destructeurs, puis les fils d'Allah. Son Moyen-âge fut haut en couleur, puissant studieux, raffiné.Mais les temps ont changés. Les hommes, les idées sont passés seule demeure sa grandeur et sa légende. Cette légende qui aujourd'hui véhicule des touristes rougeauds, souvent idiots qui se font prendre en photos devant des sphinx blasés et méprisants, qui cherchent le brin d'air dans la fournaise de leurs lourdeurs figées, ils ne viennent pas rencontrer, échanger, mais en voyeurs souvent obscènes, traquant une Cléopatre hollywoodienne dans l'ombre d'un pylône. Ils auront vu un musée gigantesque et pourront dire à leur retour,"j'ai fait les Pyramides, Louxor, Abou-Simbel, j'ai fait la croisière sur le Nil ..."Mais auront-ils vu le vieillard assis sur le bord d'un trottoir, vêtu de sa Galabieh poussiéreuse, coiffé d'un turban, le regard indéchiffrable qui regarde passer ces troupeaux, auront ils vu le sourire de cette petite fille aux nattes tressées de rubans roses qui se cache timidement derrière une majestueuse colonne. Non!...car ils ont trop chaud, trop soif de leurs images glacées. Ils sont fatigués des 500 mètres poussiéreux qu'il faut parcourir avant de remonter du car au bateau sous les "calèche, calèche" d'un peuple qui essaie de survivre en restant debout ; essayant de profiter au maximum de cette masse pitoyable qui les regarde d'un air de mépris, distribuant l'aumône de quelques Euros qui n'ont ici aucune valeur et qui quelquefois se fendent d'un stylo en échange d'une photo.

Et pourtant il y a ici des hommes au sourire d'enfants qui ont la générosité du partage quand on a peu où rien, ils ont dans leur coeur l'amitié, la parole simple des hommes de coeur qui n'ont pas oubliés les principes fondamentaux, qui savent recevoir, donner à celui qui sait écouter, regarder, profiter de l'instant et en sourire avec des étoiles dans le regard.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tifet 19/03/2010 09:48


on sent chez vous l'amour que vous ressentez pour ce pays, j'y ai succombé aussi mais que de mépris pour ces touristes qui bien souvent débarquent pour la première fois en Egypte, sans l'avoir
approfondi par avance et sont manipulés par des TO peu scrupuleux et seulement intéressés par l'argent qu'ils représentent......je pense que parmi tous "ces idiots" comme vous dîtes, il y en aura
peut-être quelques uns qui reviendront autrement ! avec d'autres yeux, des hommes de coeur aussi.....


meretseger 19/03/2010 18:02


Je l'espère, mais ceci dit personne n'est obligé de se laisser manipuler...
Et chaque année quand je vois combien ce tourisme de masse inconscient déferle, cela me navre profondément, leur mépris des hommes et des lieux est en train de modifier les comportements des
egyptiens. Certains peut être reviendront autrement, mais le mal est fait... et depuis 10 ans les visages et les lieux se ferment à mon grand regret. ce qui me rend je le reconnais parfois trés
dure.
merci de votre souplesse et de ce message, vous êtes certaines plus positive que moi et cela me renvoie à la sagesse de l'espérence et à l'ouverture du coeur


Jean-Louis Sarlin 16/03/2010 10:55


Très Chère Meretseger,
maintenant je comprends d'où te vient ton regard
Bisous Fraternels
JLS


Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages