Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 17:04

 

Pour les Egyptiens, l’objet sceptre véhicule en priorité l’idée de puissance divine. En tant que constituant, Sekhem est donc la puissance divine à l’œuvre dans l’humain. Une puissance qui lui permettra de devenir un Ntr à condition qu’il apprenne à maîtriser cette force redoutable.

En Egypte, un sceptre est à la fois un objet royal et magique.

Un don des dieux, un outil opératif, une arme mystérieuse, le signe d’une plénitude spirituelle. Le sceptre est complémentaire de la couronne. La couronne donne les vertus. Le sceptre les polarise. Ils sont avant tout en relation avec l’élément Feu. Ils sont l’objet des tabous très codifiés : seuls le roi, certains membres de la famille royale, les rituelistes ou les mages peuvent les toucher où s’en servir.


Dans ce contexte Sekhem peut se traduire par volonté magique.

Il existe quelques 70 sceptres différents en égypte.

Les plus connus sont Was, Ouadj, Heka, Nekhaka, Aba

Tous les sceptres sont des bâtons de magicien qui permettent de commander aux Esprits et aux éléments de détecte les courants telluriques.

 Un mage ne se déplace jamais sans son sceptre bâton qui lui sert avant tout à exprimer sa volonté . il en est de même pour les ritualistes. Le sceptre correspond à la notion d’axe. Il établit un système de relations efficaces entre le ciel et la terre. Ils sont aussi des puissance fécondatrices en lesquelles réside le fluide des dieux. Ils sont investis de la lumière des autres mondes, le plus souvent assimilée à celle des étoiles.

Sur notre image, le noble est  en marche. Il tient à la foi le sceptre Sekhem et la canne des maître d’œuvre, Aba. La canne atteste son pouvoir de mesure et de commandement. Le Sekhem évoque la maîtrise et la légitimité de ses pouvoirs. Sekhemou : L’ensemble des puissances divines actives sur lesquelles veillent les esprits de Pé Dep(shemsou du Nord).

Sekhemou est une autre façon de désigner les images divines conservées dans les Naos des temples. On dit du prêtre roi ouvrant la porte du Naos qu’il est" à la tête des sekhemous"l’ensemble des puissances divines activées.

Sekhem est l’indice de sa dignité et du pouvoir de commandement de la théocratie.

Devant lui  une table d’offrandes comme celle qui  sont destinées aux dieux. Ceci permet de mettre en évidence une réalité :  le sceptre fait l’objet d’un véritable culte accompagné de rituels.

 


Photos:- Tombe de Serenpout à Aswan. Sekhem et Aba tenus en main et Sekhem de Nefertari, Queen Valley
Extraits selon les contenus des séminaires de Mr Lachaud

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages