Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 07:56

 

Les Textes des Sarcophages, sont apparus vers-2200 sur une vingtaine de sarcophages de la nécropole de EL Bercheh prés d’Hermopolis, la ville du huit, ville de Thot, ils sont venus à nous grâce à une traduction de Paul Barguet, on y retrouve :
Le
Livre de Shou, et Le Livre des Deux Chemins qui proposent la première carte de l’au-delà. Le premier a avoir isolé et publié ce livre est un hollandais A de Buck
à la fin du XIXème siècle,
Ils sont également à mettre en œuvre de notre vivant. Recopiés sur les sarcophages ces textes
Initiatiques avaient fonction de perpétuer à chaque instant, le rituel pratiqué du vivant.

L’initiée descend vers l’atelier de la barque qu’elle construit, rassemble pour prouver sa capacité à vivre l’unité en la construisant du multiple, elle devra naviguer affronter les bancs de sable qui sont "les dos de Seth", et choisir son chemin. Mais avant toute chose, elle devra affronter le gardien à tête de Bélier, armé d’un couteau dont le nom est littéralement :"Celui qui repousse les ignorants".
 Le ton est clair, seul celui qui entreprend une démarche de connaissance sera à même de franchir les obstacles.

La pensée égyptienne se fonde sur la connaissance non sur la croyance. Ce n’est pas une lutte de pouvoir, mais une démarche Initiatique d’ouverture de la conscience par la connaissance. Le gardien ne peut être vaincu que si on le connait et que lui nous connaît. Et il ne connaitra que celui qui connaît les forces de l’univers. L’ignorant est porteur de désordre, de brutalité. De ce fait il est son propre obstacle...

Viennent ensuite deux chemins, il faut choisir sa voie, et il sera impossible d’en changer. Ces "Deux Chemins" précise le texte sont séparés par une mer de feu infranchissable.
Le chemin d’eau, lunaire, le chemin de terre, solaire, infranchissable pour celui qui n’est pas, "
ouab"(pur). Ces deux chemins aboutissent au Ro-Sétaou là où se trouve la demeure de Mâat
et le royaume osirien.
Ce canevas de base, servira de modèle à tous les livres des hypogées de la "
Vallée des Rois "et sera à l’origine d’un des thèmes favoris de l‘alchimie Occidentale en présentant "la Voie Sèche et la "Voie Humide
".
-La Voie Sèche : rapide, elle présente deux chemins, c’est la voie dite "héroïque" Horienne
des guerriers Shemsou, celle des vigilants des ascètes, on y navigue sans repères et où on peut faire naufrage à chaque instant.
-La Voie Humide : en offre Cinq, elle est plus ancrée dans l’inconscient, c’est celle des silencieux, des contemplatifs qui ne redoutent pas les travaux longs, lents et fastidieux, la voie Osirienne, où on navigue à vue, c’est la voie des images.

Ces deux chemins mènent le myste vers une éternité lumineuse, celle où la mort n'est pas une fin.


Photos: Louvre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages