Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 08:32

Le Miroir en Egypte Antique se définit en plusieurs expressions : Ounher (celui qui révèle la face),Imahouher(chose ou l’on se voit) et une autre qui est Ankh, car le miroir produit des images de la vie manifestée. Le miroir est un objet magique par excellence qui permet de retrouver la lumière des origines, ce qui assure un rajeunissement perpétuel, voila pourquoi il est l’image la plus codée du Ka, car le Ka est rajeunissement perpétuel, un miroir dans une tombe est donc lié au Ka qui est un des constituants de l’être.
Les égyptiens disent :
" c’est une fenêtre ou un œil ouvert sur le mystère intérieur
" .
La confrontation avec notre propre image dans le miroir permet un instant d’arrêter le temps, d’établir un dialogue avec l’autre coté de son être, il est une porte ouverte sur notre intérieur.
Confectionné en cuivre, or, électrum ou bronze le miroir a une double nature lunaire et solaire, placée sous l’égide d’
Athor le soleil féminin et de Hor le soleil masculin. Les égyptiens le considéraient comme un intermédiaire entre les hommes et les Ntr.

En alchimie, on parle du miroir de l’art, qui est un indice du début de l’œuvre la fin des travaux est marqué par la corne d’abondance(qui délivre la fin des richesses).

Le miroir donne une vision spirituelle, la contemplation(être avec le temple) qui signifie être en train de devenir le temple. Tant que je ne suis pas devenu le temple le temple n’existe pas. Il y a nécessité de toujours reconstruire le temple avec les rituels, quand le rituel est terminé, il faut laisser s’écrouler le temple. Un temple pour être efficace est quelque chose de provisoire qui devra être reconstruit à chaque fois, ce qui veut dire aussi qu’on ne peut utiliser le temple des autres, c’est l’inverse même de la notion d’église universelle.

Le miroir est l’instrument le plus secret du Trismégiste à l’époque Alexandrine, on a retrouvé dans les catacombes des miroirs sur lesquels étaient gravée en grec la célèbre formule hermétique" Nosce te Ipsum : connais toi toi même" autrement dit : si tu veux entrer dans le temple il faut que tu rentres en toi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LilasEgypte 10/08/2014 19:37

Salut

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages