Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 06:11

meshsebek
Composition identique de ces deux extraits
papyrus-d-Imemounia.jpg.
Devant eux le serpent ailé avec la plume de Maat.
 Ces prêtres sont Shemsou.
Hib fusionne avec le serpent  Neheboukaou qui est l’image la plus secrète du Hib des Ntr, il est  l’initiateur reptilien.

*     être initié revient à rentrer dans le cœur du dieu en mettant son propre Hib en harmonie avec le Hib divin,

 Nous assistons à la fusion entre le dieu et l’homme, c’est la fusion d’un opérateur mystique. Le sacré pénètre lentement dans le myste à l’instar de la lente progression du reptile. Le serpent est chtonien, il nous renvoie sur la piste de la  mémoire ancestrale  des dieux dont le Hib est le réceptacle. Celui qui fait fusionner son Hib ainsi, va enfin avoir accès à la mémoire ancestrale

des dieux.

 Un serpent mue et renvoie à Kheper qui représente les mutations du serpent, mais également les mutations représentent l’être nouveau. Il est aillé, cela nous renvoie au corps fixe et au volatil des ailes.

 La Maat accroupie  est la forme archaïque du monde Ntr. l’Ankh se confond avec le Oaudj.
Ankhs, Ouadj sont les cycles qui s’enchaînent. Cependant, le Ouadj veut dire jeune et vigoureux, la tradition initiatique est  donc toujours verte et vigoureuse.

La tradition initiatique est une tradition blottie entre le serpent et l’oiseau , c’est pour cela que le roi d’Égypte porte sur son diadème un cobra et un vautour.  Le Bénou sait rendre efficace la pierre selon les égyptiens, il est l’attestation ici que cet échange de cœur fonctionne .

Au terme du dernier rite initiatique qui est celui qu’on a sous les yeux, pour un Shemsou, il va s’écrier "Bénou Iou "ce qui veut dire : "le phénix renaît  de ses cendres", et  pourrait se traduire par : l’œuvre est accomplie ou l’énigme est résolue.

Arrivé à ce point plus besoin de spéculation métaphysique, plus besoin de symbole. Osiris est devenu la lumière de l’or qui baigne cette scène, c’est l’Osiris  aurifié. Une lumière sortant du cœur vase que rien ne pourra désormais arrêter.

Bénou est d’ailleurs un vocable formé sur le vocable ouben qui  signifie briller pointer. Nos Chemsous vont alors devenir Akhou, l’oiseau ici n’est pas le bénou mais le Akh.

Akh est un état de sublimité,  le commentaire sur le papyrus de la prêtresse dit "J’aperçu un oiseau merveilleux qui  planait sur ma tête "

 

  Extraits selon les contenus des séminaires de Mr Lachaud

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages