Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 10:10

 

 

 

C’est une investigation de l’univers égyptien, on y rentre par le biais du rite et du mythe. C’est la partie la plus subtile de la pensée égyptienne. C’est  une investigation  de nous même, d’ailleurs les égyptiens disaient :
""je suis l’enfant d’hier sur la route de demain".

 

Coutume était chez les anciens égyptiens, de ne jamais exposer leur enseignement de façon explicite, de prendre souvent les choses  à rebours.  Ce mode lamine toute certitude et tout dogmatisme (ne pense rien ne croit rient si tu ne l’as expérimenté). Pensée exprimée plus par des images que des concepts (image= voie humide de l’alchimie). Or, l’Égypte a exalté l’image pour en faire un enseignement. Pas de syllogisme dans la pensée égyptienne, ils partaient du concret pour arriver à l’abstrait (ex : oreille= entendre =comprendre= Athor). La pensée hermétique occidentale est un jeu d’image basé sur la pensée égyptienne. Il faut considérer l’image avec prudence, surtout ne pas faire  d’arrêt sur image. Une image ne traduit jamais quelque chose de définitif, il faut recomposer l’avant et l’après
ex : les scènes de Louxor,  sont des suites d’images, mais des images dans le désordre. Elles évoquent mais ne démontrent jamais rien, elles jouent sur des registres de symbole et correspondance (nécessité d’une expérimentation opérative).

"Expliquer le symbole c’est le tuer " nous dit Schwaller de Lubictz

Il faut mettre l’image en synergie avec nous.

 On ne définie pas, on considère les différents aspects du problème, cette civilisation de lettrés n’a jamais pondu un dictionnaire !

 En définissant un mot on s’éloigne de sa source et la quête du sens étymologique nous éloigne du sens profond. La pensée fonctionne sur les rythmes conscients de la nature, rien n’est stable, rien n’est fixe, tout est changement (khépri=Reper ou Répérou au pluriel). Rien ne s’annule tout se transforme, nous ne sommes pas dans un temps linéaire mais cyclique. Pas de point zéro, tout se définie en fonction des rythmes de l’univers

Quand dans une éloge funèbre, il se disait :"il a réalisé ses  répérou" cela voulait dire:" il a comprit que son existence n’est qu’une suite de changements et il l’a assumé"………
Pas de certitude, des vérités relatives dépendant des dieux et des changements rien ne s’annule tout se transforme,  pour être bien il faut être en opportunité avec les cycles. On ne lutte pas contre le temps on l’intègre, chaque seconde est unique, pas de projection, on est dans l’ici et maintenant.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages