Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 19:23

kemet2012-ari-004.JPG

Difficile retour dans notre monde,

 je choisis donc de le faire avec ce vendeur de tamis

image paisible d'une Kemet sans touriste

Toujours aussi belle et envoutante

je reprends la plume pour vous dire "tout va bien!"

Ils vous attendent, ils ont besoin de Vous touristes!

pour Manger , pour Vivre!

l'Egypte est paisible

J'y ai passé de merveilleuses vacances

Tous m'ont dit:" dis leur"

qu'ils peuvent revenir, qu'ils ne risquent rien

Qu'on les attend, qu'on les espère, qu'on a besoin d'eux!

 

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 10:11

 

itn-001.jpg

Akhnaton, constructeur d'Akhetaton a fait surgir du désert, dans un lieu totalement vierge, un miracle dédié à Itn, celui que nous nommerons plus tard Aton, qui peut se retranscrire comme"l'horizon glorieux d'Aton".

Ce n'est pas seulement une localité, mais le point exact de l'univers où Aton apparaissait à l'aube, le point central où tout est Un. Akhhetaton, l'Horizon d'Aton qui place chacun sous le rayonnement lumineux de l'astre flamboyant, soleil de Kemet, dont le culte ne consistait plus, et ce depuis longtemps à la consécration d'offrandes à des divinités, dans le but de les nourrir afin d'éviter une colère divine mettant l'existence du monde en péril...

Son culte, se manifestait sous forme de chants et de danses, vibrations de voix humaines, appel aux forces terrestres, tout cela montait vers Aton, célébrant sa perfection, son emprise sur le monde et reconnaissant sa souveraineté, sans soumission à une contrepartie matérielle ou morale.

Les offrandes offertes à Aton sont les éléments de notre Materia Prima, nos potentialités qui vont transmuter afin de nous rapprocher de l'Or d'Aton.

Aton soleil, netjer qu'on ne peut prier pour fléchir.

Force aveugle, sourde animée d'un mouvement implacable et dépourvue de conscience dans laquelle fusionnent toutes les forces de l'Univers.

Repost 0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 08:22

 mobilier-funeraire-3503461000ans avant J- , l'Egypte amorce son déclin, période méconnue de son histoire sinon à travers quelques grands noms tel celui de Cléopatre qui a laissé une empreinte mémorable. Il est vraissemblable que cette femme divinement intelligente ait senti le déclin de la terre d'Egypte, elle a laissé de nombreux écrits à travers la beauté des murs des Temples(ex Dendera). Nous avons aussi les trésors de Tanis. Toutes ces merveilles éparpilées entre Londres Paris Berlin.....sont rassemblées pour notre plus grand bonheur au Musée Jacquemart dont je vous laisse découvrir le dossier de presse ci-dessous

Alors si vous avez la chance d'Habiter Paris n'Hésitez pas!

  Le dernier millénaire de l'histoire pharaonique, une époque à découvrir

statue-fragmentaire-damon.jpgDurant les dix siècles qui précèdent la conquête romaine en 30 avant notre ère, l’Égypte fait face à une multitude d’invasions. Le pays est successivement dirigé par des rois libyens (XXIIe dynastie), des « pharaons noirs » d’origine nubienne (XXVe dynastie) et des Perses (à partir de la XXVIIe dynastie), avant que les Grecs ne leur succèdent lors de la conquête d’Alexandre le Grand en 332 avant notre ère.

Si la période est troublée sur le plan militaire et politique, l’art égyptien, nourri d’une longue tradition pharaonique, conserve tout son prestige auprès des nouveaux souverains étrangers qui s’en réapproprient les codes, en apportant une légère inflexion à certaines caractéristiques stylistiques. Loin de l’image décadente qu’on lui a longtemps associée, cette époque est celle d’un brillant renouveau artistique : sommet de ce millénaire, la période saïte (672-525 avant notre ère) est considérée comme une véritable renaissance de l’art égyptien. C’est au cours de cette époque saïte, pendant la XXVIe dynastie, que l’Égypte regagne son indépendance, avant que le pays ne soit envahi par les Perses qui forment la XXVIIe dynastie.

Une prospérité économique accompagne cette période d’échanges avec les autres civilisations. Elle permet la construction d’importants monuments qui célèbrent la grandeur de la culture égyptienne.

Une production artistique exceptionnelle

Issus de tombes ou de temples prestigieux, sculptures et reliefs, sarcophages et masques funéraires, objets de culte et bijoux sont autant d’illustrations de l’art de cette période, qui mêle élégance des proportions, délicatesse des formes et sobriété des détails. Servie par une maîtrise éprouvée de la technique et un goût prononcé pour la pureté des lignes, la production artistique se distingue alors par des réalisations d’une perfection inégalée, tout particulièrement dans le domaine de la statuaire.

Le parcours de l'exposition : du royaume des vivants au royaume des morts

Cette exposition a été conçue selon un parcours thématique afin de mettre en valeur les multiples visages de l’art égyptien des dix dernières dynasties.

Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 08:11

 

Hotep 0408Nous sommes ici sur le domaine de la grande déesse, haut lieu de pélerinage pour les enfants du Nord et du Sud de celle qui incarna la mère universelle, la magicienne . Isis, où plutôt Aset la puissante qui fit renaître son époux, maîtresse des cycles de vie et de mort à travers la résurection.

Ce Temple comporte les dernières inscriptions en démotique. Elles datent de 349 aprés J-C et nous viennent de Akhom deuxième prophète d'Isis avant qu'il ne soit chassé par les Chrétiens en 426(Théodose ayant ordonné la fermeture des Temples) . L'ordonnance de Justinien en 551 qui interdit le culte Isiaque condamna ce dernier bastion de l'ancienne religion. Dernier refuge  de la foi de l'antique Kemet qui se vit martelé dans ses bas relief par des impies  qui graveront leur croix dans de multiples endroits. Hotep-0376.JPG

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 07:54

Pour les enfants d'Egypte et aussi pour les autres............

 le 25 Janvier : un film sur la révolution Egyptienne

 de Stefano Savona

Tahrir place de la révolution

 

Le Caire, février 2011. Elsayed, Noha, Ahmed sont de jeunes Egyptiens et ils sont en train de faire la révolution. Ils occupent la Place jour et nuit, ils parlent, crient, chantent avec d'autres milliers d’Egyptiens tout ce qu'ils n'ont pu dire à haute voix jusque-là. Les répressions sanguinaires du régime attisent la révolte ; à Tahrir on résiste, on apprend à discuter et à lancer des pierres, à inventer des slogans et à soigner les blessés, à défier l'armée et à préserver le territoire conquis : un espace de liberté où l'on s'enivre de mots. Tahrir est un film écrit par les visages, les mains, les voix de ceux qui ont vécu ces journées sur la Place. C'est une chronique au jour le jour de la révolution, aux côtés de ses protagonistes.

 

extrait de la minute de Ciné

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 18:28

hatchepsout.JPG

Difficile de publier, en ce moment, le chaos qui plane sur la terre de Kemet, m'envahit et obstrue ma pensée.

Je vous envoie cependant :

Tous mes voeux pour 2012,

Gardons comme Hatchepsout le regard ouvert sur l'infini ,

porté par la foi qui nous anime.

J'ai choisi cette image de femme,

car c'est peut-être par elles

que la révolution Égyptienne aboutira

Je souhaite donc à toutes les femmes d'Egypte

qui sont debout et ont la beauté de ce regard

La Force  de la Sagesse pour accomplir leur "Grand Oeuvre".

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 18:31

esna1

 

Le zodiaque du Temple

constellation d'Etoiles sur les travées, entre lesquelles voyage le soleil noir, métamorphose nocturne de Khépri

 

 

 

esna4on peut y reconnaître les signes du zodiaque dont a hérité l'astrologie actuelle. 

esna3

Ces magnifiques et célestes plafonds, contellés d'étoiles et barques, voyageants sous l'oeil de Nout servaient de décors à la magie de rituels ,destinés à vous transformer en étoile, car ne l'oublions pas la religion Egyptienne est stellaire. 

 

 

 

 

Photo: Esna Meretseger

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 17:50

 

 

 

A 9 m au dessous du sol de la ville d'Esna, le Temple de KhnoumEsna5.JPGtpl esnaDe ce joyau de l'art Ptolemaïque, demeure de khnoum le divin potier et de Neith qui tira le monde des eaux primordiale, il ne reste que  la Wadjet ; le Temple couvert avec ses 24 divins pilliers aux formes multiples

qui nous livre des textes trésors de rituelie, d'hymnes religieux, Déclinants la pensée théologique d'un monde où la vie naissait du souffle divin et se son union avec l'eau  rencontre du haut et du bas, momments magiques sur lesquels s'attardent des textes expliquant la naissance du corps de l'homme.

 

 

Esna6.JPGCe temple magique, un des derniers de l'antique Kemet, avec des couleurs qui réchauffent le coeur, sublimant la  matière divine, la reproduction des êtres, des saisons,des cycles semble là pour maintenir l'équilibre cosmique dans la création des formes visibles, ici se sent constemment le visible et l'invisible en parfaite harmonie, ici il faut être digne de sa rectitude. Ici on sent se diffuser l'élément vital qui parcours le corps de l'homme:le fluide divin Sa. Ici chaque colonne est une porte vers les étoiles. Or c'est le même mot qu'on utilisait en ces temps anciens pour dire porte où étoile , seul le déterminatif changeait.

SBA racine  aux voies multiples, puisqu'elle désignait également le pilote des bateaux.

 

 

 

 

PHOTOS: ESNA Meretseger

Repost 0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 08:47

Désolée mais il y a des moments où l'écriture devient difficile voire obsolète, je suis incapable en ce moment de vous parler de Kemet .  L'Egypte souffre, elle va mal, et j'ai mal avec elle.

Peut-être un jour reprendrai-je la  plume pour vous raconter, mon voyage, pendant la saison Sha au mois de Thot, mais ce n'est pas mon but aujourd'hui. Aujourd'hui un c'est un nouveau cri d'indignation qui  me soulève .

amenhotepDerrière les colosses de Memnon, le fastueux palais d'Amenhotep III commençait à sortir de terre, il nous a offert de magnifiques statues telles que  les  babouins deThot et la moitié supérieure de la double statue de sa majesté Aménophis III et Ra Hor  sa sœur, dont les photos à l'époque de leur découverte en 2010 ont fait le tour du monde. Ces merveilles ont été arrachées à la nappe phréatique qui rongeait le lieu grâce aux 500 000$ de subventions versés par les USA.

Il faut savoir que la concession accordée aux archéologues se termine à la fin de l'année. Là les promoteurs récupéreront les lieux. Or subventions et autorisations de fouilles viennent d'être retirées brutalement pour être affectées vers un ailleurs!...

Les lieux sont à nouveaux livrés aux pillards et aux eaux . Ce site qui s'averrai être aussi grand que Karnak risque de disparaître à jamais dans l'indifférence la plus totale.

Si vous voulez d'autres infos je vous laisse ce lien:

 



Repost 0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 19:19

Pylones de philaeIl y a heureusement dans mes bagages la douceur de Philae, et également les larmes d'Isis que je sens couler en moi

Philae   est issu du mot égyptien Pireq(pi-rek) et du copte pilak qui signifient" l'île du coin" ou "de la fin" selon les traductions.

A l'Est de Biggeh, au sud est d'Aguilka ce Temple joyau d'Isis est posé depuis 1974 sur une île en forme d'hirondelle à l'extrêmité sud de la cataracte, aux frontières de la Nubie. Elle émerge du lac  comme la dernière butte sortant du Noun, chaos liquide, comme celui dans lequel la nouvelle Egypte tente de flotter, mais le chaos est l'origine du monde, alors j'espère que l'Egypte actuelle est en train de vivre ses nouvelles origines. Cette pensée d'ailleurs me rassure un peu.

Je suis actuellement incapable de vous parler de l'Egypte que je viens de Vivre tout au long de ce mois . Il y eu des heures d'Amertume, de Gloire et je suis partie dans la tristesse et les larmes. Pour la première fois j'ai dit Adieu à cette terre "bien aimée", j'ai vécu chaque instant comme le dernier, comme l'instant ultime d'une fin de cycle, le nouveau est à la porte de son chaos. Tout au long de mes chemins j'avais à l'Oreille la "Prothétie de Thot" qui me déclinait "Et voici que l'Egypte est devenue veuve et d'Hommes et de Dieux..............."

Un vent chaud du désert a soufflé pendant deux jours, la lumière était grise , j'avais la sensation d'avaler, de respirer le sable du désert.

Et dans cette athmosphère, à la lumière étrange, surnaturelle, j'avais le sentiment des jours maudits où Seth rodait dans le désert, figeant la révolution, verrouillant l'Egypte des progressistes.

Puis la lumière est revenue, les eaux troubles du Lac scintillaient à nouveau et le ciel se reflettait sur l'eau et la terre.

 Instants magiques d'espérance, j'espère être toujours de ce monde pour revenir et chanter  à nouveau la terre de Kemet.

Repost 0

Nefer Hotep

  • : Le blog de Meretseger
  • Le blog de Meretseger
  • : Ballade sur les routes de l'Egypte, l 'Ombre et la Lumière de la terre de Kemet, sa spritualité.
  • Contact

Profil

  • meretseger
  • Une Passion l'égypte
Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante
.
  • Une Passion l'égypte Une Quête, celle de moi-même, qui me rendra Libre et Vivante .

Recherche

Archives

Pages